L’isolation phonique à Brest

Qu’est-ce que l’isolation phonique ?

L’isolation phonique, à l’instar de l’isolation thermique, a pour but de limiter l’impact des perturbations extérieures au sein d’un foyer. De la même façon que la chaleur ou la fraîcheur sont maintenues à l’extérieur des murs d’une maison, le bruit peut être atténué. On parle d’isolation phonique lorsque le bruit extérieur est diminué grâce à une matière isolante posée au sein des murs ou des cloisons. Les vibrations sonores sont ainsi bloquées afin d’éviter leur propagation.

Ce procédé se déroule grâce à la dépose d’un isolant spécifique au sein des pièces situées à proximité directe d’une source de bruit. Il peut s’agir de la rue, ou bien d’une autre pièce dont les activités impliquent une perturbation sonore. Il est possible d’isoler une pièce servant à regarder des films ou produire de la musique par exemple, afin de limiter l’impact sur les autres habitants. Au sein d’un immeuble, des cloisons bien isolées aident les relations de voisinage, et permettent de maintenir l’intimité de chacun. Les maisons peuvent également être acoustiquement isolées des bruits extérieurs, surtout si elles sont situées près d’une route passante ou d’un quartier animé. Dans le milieu professionnel et notamment le secteur tertiaire, une isolation acoustique de qualité est un élément crucial afin de s’assurer de conserver un bon environnement de travail pour les salariés.

Afin de réduire le bruit efficacement, il est nécessaire de faire le choix d’un système isolant de qualité, et de respecter le principe de masse, ressort et masse. Techniquement, il s’agit de deux masses séparées par un ressort, d’un espace vide entre les matériaux, aussi appelé lame d’air, et d’un absorbant minéral avec de grandes qualités d’absorption. Situé entre les deux masses, le ressort doit diminuer l’énergie véhiculée par le son et permet ainsi de l’amortir au sein de l’installation. Une fois la deuxième masse atteinte, l’énergie du bruit est affaiblie, et ce dernier réduit à son minimum.

L’isolation phonique par insufflation de ouate de cellulose

Chez Isolation Bretonneexpert de l’isolation acoustique et thermique à Brest et dans l’ensemble du Finistère, nous avons fait le choix de la ouate de cellulose pour une isolation phonique de qualité. Cette dernière est insufflée au sein des parois selon un procédé très spécifique maîtrisé par notre équipe d’experts. On parle alors d’isolation par insufflation de ouate de cellulose.

La méthode de l’insufflation est usitée dans le cadre d’une isolation des murs ou cloisons intermédiaires. Ces différents espaces sont remplis par des caissons dont le rôle est de maintenir l’isolant en place. Chaque caisson est ensuite percé en son centre par le haut, afin d’y faire passer le tuyau d’insufflation. Les parois sont ensuite remplies d’ouate de cellulose, de bas en haut en veillant au respect de la densité.

Afin de réaliser un travail de qualité parfaitement adapté à votre bien immobilier, Isolation Bretonne vous propose un temps d’étude des besoins ainsi que la réalisation d’un devis sur mesure. Il est nécessaire d’évaluer les avantages et contraintes du bien immobilier en question, afin de proposer le procédé d’isolation idéal, ainsi que son mode de réalisation (par l’intérieur ou par l’extérieur). Les deux méthodes peuvent présenter des avantages concernant la limitation des bruits intérieurs et extérieurs. Une étude de l’espace environnant s’avère également nécessaire dans le but de faire un choix éclairé de méthode d’isolation.

Pourquoi choisir la ouate de cellulose pour son isolation phonique ?

Elaborée pour Isolation Bretonne à partir de journaux recyclés collectés localement par une association du Finistère, la ouate de cellulose est l’un des matériaux isolants les plus plébiscités du moment. Ecologique et économique, ce matériau respectueux de l’environnement, et avec un impact positif sur le tissu économique français, possède de nombreuses qualités qui en font un choix évident en vue d’une utilisation en isolation thermique ou phonique.

La ouate de cellulose est ignifuge, ainsi elle ne craint pas le feu, et antifongique, résistant à la moisissure et aux champignons. Les rongeurs n’apprécient guère la ouate de cellulose, et ainsi une invasion de nuisibles par les cloisons est rendue très improbable par ce choix de matériau isolant. Résistante et durable, la ouate de cellulose est donc un matériau polyvalent et alliant problématiques environnementales et qualité intrinsèque.

Cette méthode d’isolation par insufflation peut être réalisée par l’intérieur des murs, et notamment au sein de la toiture et des combles, qui sont des espaces particulièrement vulnérables aux variations thermiques et acoustiques, par leur grand volume et l’épaisseur des cloisons. Cette isolation intérieure est la méthode la plus couramment utilisée. Néanmoins, l’isolation par l’extérieur est également envisageable.

La ouate de cellulose promet un confort thermique de haute qualité par sa haute performance de déphasage. Le déphasage thermique correspond à la durée nécessaire à la face interne de l’isolant afin d’atteindre sa plus haute température après qua sa partie extérieure ait été exposée au pic de chaleur de la journée. Plus elle est longue, plus l’intérieur est isolé des aléas du monde extérieur. Celle-ci limite également fortement les perturbations acoustiques. Hautement absorbante, la ouate de cellulose limite la propagation des bruits aériens. Elle possède un haut indice d’affaiblissement acoustique (Rw) ce qui permet l’atteinte d’un confort acoustique global.

Faites le choix d’un matériau respectueux de l’environnement et de votre budget, et contactez-nous pour évaluer ensemble les besoins d’isolation spécifiques à votre logement.